repas minceur

Petit-déjeuner : que mettre sur son pain ?

By  | 

Bien que recommandé par les nutritionnistes, le petit-déjeuner est de plus en plus délaissé. Les études ont pourtant démontré l’importance d’une prise énergétique conséquente sur les capacités intellectuelles en début de journée. Il est même l’occasion unique de consommer certains produits vitaux pour l’organisme. Parmi eux, le pain fait toujours figure de référence, bien que talonné par les céréales industrielles. Mais avec quoi peut-on l’accompagner ? Beurre ? Margarine ? Confiture ?

Beurre ou margarine ?

Petit-déjeuner : que mettre sur son pain

Le beurre contient des graisses animales amenées par le lait, composées d’acides gras saturés qui influenceraient la hausse le cholestérol total et le mauvais cholestérol (le cholestérol LDL) mais semblent n’avoir aucun effet sur le bon cholestérol (cholestérol HDL).

Les margarines contiennent des mélanges de graisses végétales et apportent des graisses insaturées dont certaines sont reconnues pour leurs effets bénéfiques sur la prévention des problèmes cardio-vasculaires (Oméga-3, Oméga-6). Cependant, elles peuvent également apporter des graisses ou huiles partiellement hydrogénées qui, en grandes quantités, auront l’effet contraire.

Les confitures

Petit-déjeuner : que mettre sur son pain

La confiture est un produit très sucré. Toutes les cellules de l’organisme ont besoin de sucre pour fonctionner, car ce dernier se transforme en énergie. Certains sucres sont cependant moins bons que d’autres : il faut alors s’intéresser à l’index glycémique (IG) qui est la vitesse de passage des sucres d’un aliment dans le sang. Avec les sucres à IG élevé, la distribution est rapide. Un aliment à IG bas passe lentement dans le sang : la fourniture d’énergie est donc régulière et plus durable. Les aliments à IG élevé vont donc provoquer un pic glycémique, qui va lui-même entraîner un pic d’insuline, favorisant le stockage de graisses dans l’organisme. Or, c’est précisément le cas pour la confiture, qui a un IG fort.

Les pâtes à tartiner

Petit-déjeuner : que mettre sur son pain

Souvent préférées par les enfants, les pâtes à tartiner sont considérées comme trop grasses, trop sucrées et trop caloriques. Le grand nombre de calories qu’elles renferment, n’est pas la seule critique qu’elles essuient. Les pâtes à tartiner sont très riches en sucre à IG élevé, et surtout en huile de palme, riche en acides gras insaturés et qui favoriserait les maladies cardio-vasculaires. Elle est utilisée pour conserver l’aspect pâteux et onctueux des pâtes à température ambiante, et n’est que difficilement remplaçable.

Le miel

Petit-déjeuner : que mettre sur son pain

C’est un aliment riche en énergie et relativement pur qui contient deux sucres : le fructose et le glucose qui, se retrouvent en quantités variables selon la source florale des miels. Les miels plus liquides, comme le miel d’acacia, sont plus riches en fructose, tandis que les miels épais contiennent plus de glucose.

Le miel a un pouvoir sucrant plus important que le sucre lui-même. Ainsi, pour une même sensation de sucré, il y aura moins de miel et donc moins de calories que s’il s’agissait de sucre ou de confiture.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *