La nouvelle tendance du sans gluten

Par  |  0 commentaire

La présence du blé, surtout du gluten qu’il contient, dans l’alimentation est actuellement très remise en cause. Et ce malgré le fait que pendant longtemps, il a été une  excellente source de bonne santé et adopté par presque tous les peuples du monde entier, à partir de la deuxième partie du XXème siècle. Cependant, la nouvelle tendance est d’éviter la consommation de blé et surtout adopter un régime alimentaire sans gluten. Et ce courant s’agrandit et semble devenir définitif.

Le gluten se retrouve dans le blé, le seigle et l’orge. Et tout le monde sait que le gluten est une molécule qui se forme après le lavage ou le pétrissage de la farine de blé (ou du seigle et de l’orge). Le gluten est un composé de protéines notamment le gliadine et le gluténine. Il possède un aspect visqueux et élastique qui fait de lui un ingrédient important dans la confection des pâtisseries.

Les adeptes du régime sans gluten estiment qu’il serait devenu nuisible à la santé, parce que causant des maladies. Seulement l’unique pathologie qui est reconnu sous ce label est la maladie cœliaque, qui est déclenchée par la consommation du gluten.  Mais il existe un doute sur cette hypothèse dans la mesure où la prévalence de cette maladie est de 1%. Et celles des autres maladies alléguées sont inconnues.

Malgré ces incertitudes, les marques de produits sans gluten ne cessent de se multiplier, et les rayons du « sans gluten » continuent de s’élargir ! Les chiffres d’affaires de l’entreprise du « sans gluten »  sont exponentiels.

Alors plusieurs questions s’imposent : qu’est ce qui explique cette tendance ? La maladie cœliaque aurait-elle augmenté sa vitesse de propagation ? Existerait-il  des troubles sérieux causés par la consommation du gluten ? Ou au final, serait-ce simplement une propagande ? Les questions et les recherches en ce sens foisonnent.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *