alimentation saine

Menu minceur : le pamplemousse

By  | 

Avec une faible charge glycémique, le pamplemousse est un fruit rafraîchissant très riche en vitamine C. Les composés antioxydants qu’il renferme procureraient de multiples bienfaits pour la santé, notamment contre le cancer et les maladies cardiovasculaires.

Dans le pamplemousse, il a été recensé des substances antioxydants telles que les flavonoïdes, les limonoïdes, les caroténoïdes. Il renferme également des fibres solubles et de la coumarine. Tous ces éléments contenus dans le pamplemousse favoriseraient son action contre les cellules cancéreuses (de la gorge, du côlon, et de la bouche) et tumorales, son action contre les radicaux libres et enfin la diminution du cholestérol sanguin en général et du mauvais cholestérol en particulier.

En plus d’être une excellente source de vitamine C,  le pamplemousse est une source de vitamine A, B5 et aussi de cuivre. Notons que la vitamine C contribuerait pour 66 % à 77 % du potentiel antioxydant du jus de pamplemousse.

Le pamplemousse se consomme frais ou en jus. Mais, il rentre aussi en cuisine, dans des idées de recettes telles que la salsa, les salades, les sauces. Le pamplemousse est aussi utilisé pour aromatisée des huiles notamment l’huile d’olive pour les marinades et les cuissons.

Le pamplemousse existe en blanc, rose et rouge. Les pamplemousses roses et rouges sont ceux qui offrent les meilleures valeurs antioxydantes.

Cependant, il s’avère qu’à côté des nombreuses vertus qu’apporte la consommation du pamplemousse, elle peut être dangereuse. En effet, la consommation de pamplemousse ou de jus de pamplemousse peut entraîner une augmentation ou, quelquefois, une diminution des effets de certains médicaments. Certaines des substances contenues dans ce fruit empêchent un enzyme de métaboliser ces médicaments, ce qui provoque l’augmentation de leur concentration dans le sang,  avec des risques de réactions indésirables graves voire mortelles. Presque tous les genres de médicaments sont susceptibles d’entrer en interaction avec le pamplemousse : médicaments pour le traitement du cancer, de la dépression, de l’hypercholestérolémie, de l’hypertension artérielle, des reflux gastro-intestinaux, de problèmes cardiaques, et autres. Même une très petite quantité de jus (250g) pourrait entraîner des effets qui peuvent persister durant 3 jours ou davantage. De même, la prise du médicament quelques heures après avoir consommé le pamplemousse ne permet pas d’éviter les effets indésirables. Au final, il est conseillé de s’abstenir de consommer des pamplemousses ou leur jus à moins d’avoir consulté un médecin ou un pharmacien à propos des risques de réactions indésirables.

Mentionnons enfin que le jus de pamplemousse obtenu directement par la pression du fruit, à la maison, ne contient que très peu de ces substances potentiellement nocives, contrairement aux jus présents dans le commerce.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *