alimentation saine

Menu minceur : l’arachide

By  | 

A l’instar des haricots, l’arachide est une légumineuse très aimée en Amérique du Nord sous bien des formes : nature, rôtie ou en tartinade. Il s’agit d’une excellente source de protéines végétales, bien que ces dernières soient moins complètes que les protéines animales.

L’arachide renferme un nombreux très variés de nutriments et de vitamines, notamment : du zinc, du manganèse, du cuivre, de la vitamine B3, du phosphore, du magnésium, de la vitamine E et également du Potassium, du fer, du sélénium, de la vitamine B1, de la vitamine B6, de la vitamine B5, de la vitamine B9 et des fibres alimentaires.

En raison de sa riche composition, l’arachide quand il est présent dans l’alimentation d’une personne, permettrait de :

  • Diminuer le cholestérol sanguin et les risques de maladie cardiovasculaire. Les matières grasses de l’arachide étant principalement de « bons gras » pour la santé cardiovasculaire (monoinsaturés et polyinsaturés).
  • Prévenir le cancer.
  • Diminuer les risques de développer un diabète de type 2 chez la femme.
  • Réduire les risques de calculs biliaires chez l’homme et du risque d’ablation de la vésicule biliaire chez la femme.

On retiendra aussi que l’arachide est fortement antioxydante. En plus, elle rentre dans plusieurs recettes de cuisine, entière, pilée, moulue ou transformée en pâte. Grâce à sa richesse en protéines, elle prend facilement la place entièrement ou partiellement, la viande ou le poisson, comme cela se fait couramment en Asie et en Afrique.

Toutefois, l’arachide fait partie de la liste des principaux allergènes qui puissent exister. L’allergie à l’arachide peut être grave et une quantité minime peut entraîner un choc anaphylactique.  Aussi est-il important pour les personnes allergiques d’exclure de leur alimentation tout produit contenant des arachides ou dont l’étiquette indique une possibilité d’en contenir.

En outre, pour prévenir les récidives de calculs rénaux ou urinaires, certaines  personnes peuvent se voir recommander l’adoption d’une alimentation restreinte en oxalates et les arachides en contiennent. Au final, l’arachide peut être contaminée par une moisissure invisible à l’œil nu qui produit une toxine cancérigène appelée aflatoxine. Le mieux c’est d’éviter de consommer d’arachides tachées, noircies, rances ou moisies.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *