perdre du poids

5 remèdes anti-rétention d’eau

By  | 

Alors que notre organisme doit sans arrêt faire l’équilibre entre l’eau éliminée, par la transpiration ou l’urine, et l’eau assimilée, par hydratation ou du fait de la teneur en eau des aliments, il se peut que notre corps gonfle parce qu’il stocke plus d’eau qu’il n’en élimine. C’est ce qu’on appelle la rétention d’eau. Comment l’éviter ?

anti-rétention d'eau

Pensez aux protéines !

Notre organisme est parfois incapable d’éliminer correctement l’excédent d’eau dans notre corps à cause peut-être d’un déséquilibre nutritionnel et dans certains cas, d’un manque de protéines. Avec une alimentation suffisamment riche en protéines, le foie produit de l’albumine qui empêche l’eau de fuir dans les tissus et de s’y accumuler.

Privilégiez les viandes blanches et les poissons, ainsi que les protéines végétales comme celles du soja mais évitez par contre les charcuteries qui elles sont très salées.

Consommez moins de sel !

Le sel est l’ennemi numéro 1 de la rétention d’eau. Lorsqu’on a une alimentation trop riche en sel, l’eau s’accumule dans les tissus fortement concentrés en sel, lesquels la retiennent et empêchent son élimination. Notre corps se met alors à gonfler.

Il faut alors éviter de resaler ses plats une fois à table et garder également à l’esprit que le sel n’est pas que l’ennemi de la rétention d’eau. Consommé en excès, il est responsable de nombreux troubles comme l’hypertension ou les AVC.

Essayez les plantes !

Certaines plantes, sous forme homéopathique ou en infusion, ont vu leurs effets prouvés contre la rétention d’eau. Ces plantes ont une action sur le foie, les reins et sur le système lymphatique.

Parmi les plantes anti-rétention d’eau qui stimulent le foie, les reins ou le système hépatique, on trouve : le thé vert, la verge d’or, le pissenlit, la vigne rouge, l’orthosiphon (ou thé de java) ou encore la piloselle…

Intolérance alimentaire ou problème hormonal ?

Il arrive parfois que la rétention d’eau dépende de problèmes plus spécifiques :

  • Les intolérances alimentaires ; pas toujours évidentes à diagnostiquer, elles peuvent être responsables de la rétention d’eau. Pour savoir si vous êtes intolérant(e) à un aliment, supprimez-le de votre alimentation pendant une quinzaine de jours et surveillez les résultats. Parlez-en toutefois à votre médecin car une intolérance reste une gêne importante.
  • La rétention d’eau et les hormones ; certaines femmes remarquent une rétention d’eau au niveau de la poitrine et du ventre durant la période prémenstruelle, à cause de la fluctuation des hormones. Ce type de rétention d’eau qui reste malgré tout gênant, n’est cependant que passager.

Le drainage lymphatique

Massage consistant à stimuler la circulation de la lymphe, le massage lymphatique permet d’évacuer les liquides excédentaires : il est donc très efficace en cas de rétention d’eau.

Les instituts proposent souvent des « massages drainants » mais si on veut un résultat plus en profondeur, il est préférable de se tourner vers un spécialiste qui connaît les techniques du drainage lymphatique manuel.

 

1 Comment

  1. Pingback: Programme Minceur Magazine : comment perdre du poids? Recettes minceur pour maigrir du ventre. 10 légumes diurétiques et leurs bienfaits sur la santé - Programme Minceur Magazine : comment perdre du poids? Recettes minceur pour maigrir du ventre.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *